NLFR

Platforme pour l'industrie agroalimentaire et des boissons
Actimel est neutre en carbone et réfléchit déjà à une prochaine amélioration

Actimel est neutre en carbone et réfléchit déjà à une prochaine amélioration

L’engagement de longue date de Danone en faveur de la durabilité et de la lutte contre le changement climatique franchit une nouvelle étape avec la certification Carbon Trust® d’Actimel, la marque phare produite en Belgique. Non seulement Actimel devient la première marque de produits laitiers frais de Danone à atteindre la neutralité carbone pour l’ensemble de son cycle de production. Pour la première fois en Belgique, Actimel administrera également, en collaboration avec ses producteurs laitiers, le complément alimentaire Bovaer® aux vaches afin de réduire les émissions de méthane. 

Moins d’émissions de méthane grâce aux compléments alimentaires

Bovaer® est un ingrédient ajouté aux aliments pour bétail qui permettra de réduire les émissions de méthane du bétail de 20 à 40 % dans les années à venir. Les vaches sont un important producteur de méthane : les gaz sont créés dans la panse des vaches qui mangent de l’herbe. Grâce au complément alimentaire Bovaer®, les panses des vaches produisent moins de méthane. Cette année, les producteurs laitiers qui fournissent Actimel utiliseront pour la première fois le complément alimentaire en Belgique. Il s’agit d’une cuillère à café de l’ingrédient par jour et par vache.

La création de l’ingrédient est unique en Europe : grâce à la recherche et à l’innovation avec le soutien du gouvernement, une application concrète a été développée en coopération avec les agriculteurs et le monde des entreprises pour sa mise en œuvre. Il s’agit plus précisément de la coopération entre l’Instituut voor Landbouw-, Visserij- en Voedingsonderzoek flamand (ILVO), un producteur laitier de Danone Belgique et l’entreprise chimique DSM.

Hilde Crevits, ministre flamande de l’agriculture et de l’alimentation : « Je suis fière de notre approche flamande unique qui consiste à combiner la recherche, l’innovation et l’application concrète par les agriculteurs. À l’avenir, nous continuerons à investir dans ce domaine et à aider nos agriculteurs à produire de manière encore plus durable et respectueuse du climat. Ainsi, au cours des derniers mois, nous avons mis au point un programme de soutien pour les agriculteurs qui utilisent des aliments pour animaux réduisant le méthane, comme le Bovaer®. Pour cela, nous avons libéré 1 million d’euros sur les 8 millions d’euros prévus pour les régimes de préadhésion. Les compléments alimentaires peuvent représenter une réduction annuelle moyenne de 30 % des émissions de méthane des vaches. Un travail de recherche intelligent qui peut faire la différence pour notre climat. »

Un engagement à long terme

« La certification d’Actimel s’inscrit pleinement dans le cadre de notre engagement envers la certification B Corp® et l’Alliance belge pour l’action climatique2. Cette nouvelle étape est le résultat de plans d’action solides mis en œuvre depuis plusieurs années par notre site de production de Rotselaar et nos partenaires. C’est un pas dans la bonne direction, car chaque tonne de réduction de CO2 compte. Nous poursuivrons nos efforts et nos investissements pour réduire davantage notre empreinte carbone. Le changement climatique est un défi majeur et systémique qui nécessite une action ici et maintenant, mais également dans le futur, ajoute Nathalie Pfaff, directrice générale de Danone Belgique, nos efforts ne s’arrêtent pas là. 

En outre, Danone prend d’autres initiatives :

  • La conversion du fumier de vache en énergie renouvelable à l’aide de bio-digesteurs.
  • Prélever des échantillons de sol, à partir de 2022 et à nouveau dans 4 ans, sur toutes les parcelles de plus de 0,5 hectare pour mesurer le stockage du carbone. En collaboration avec le Service de la science du sol de Belgique, Danone veut comprendre pourquoi certaines parcelles captent mieux le carbone que d’autres. Plus de 50 producteurs laitiers de Danone participent à ce projet. Danone est la première entreprise laitière à mettre en place un projet de capture du carbone d’une telle ampleur en Belgique. Après tout, le stockage du carbone dans le sol est un élément clé pour compenser les émissions de CO2 et permettra également d’obtenir des sols plus fertiles.
  • Stimuler et promouvoir une utilisation accrue des aliments protéinés produits localement.
[contact-form-7 id="114" title="Contactformulier"]

Wij gebruiken cookies. Daarmee analyseren we het gebruik van de website en verbeteren we het gebruiksgemak.

Details